Commentaires (0)

ETUDE DU FONCTIONNEMENT HYDROLOGIQUE DU BASSIN DE LA SOTA;

Dans l’extrême Nord du Togo, la population de la préfecture de Kpendjal est victime périodiquement des manifestations climatiques extrêmes à l’instar des inondations saisonnières. Ces dernières sont probablement dues à la fréquence des pluies, les débits des hautes eaux de la rivière Kpendjal, la nature des sols, la topographique, la dégradation du couvert végétal et l’utilisation inappropriée des sols. Les inondations de 2007 ont été très particulières en termes de dégâts dans ladite préfecture. L’objectif de cette étude est d’analyser l’impact des facteurs naturels et anthropiques dans les inondations de 2007. La méthodologie utilisée dans cette étude, est basée sur la recherche documentaire et les enquêtes de terrain. Les résultats obtenus montrent bien que les facteurs pluviométriques, hydrologiques, pédologiques, le couvert végétal, topographiques et les facteurs anthropiques ont contribué à la survenue des inondations de 2007 dans la localité. Il est alors important de prendre en compte ces différents facteurs afin de trouver des solutions durables aux problèmes d’inondation qui se posent dans le secteur d’étude.
Auteur: Laboratoire, Pierre PAGNEY;Climat, LACEEDE Eau, Ecosystème et Développement
Langue: French
Publié par: Mr. Assane DIOUF
Publié sur: June 2019

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Commentaires

Avez-vous une question?